Michel EISENLOHR
Le Désir photographique

Contact

ACCUEIL


Exposition à Limoges


Du 13 au 28 mai 2006
Pavillon du Verdurier
LIMOGES (Haute-Vienne)

Ouvert tous les jours
de 14h à 18h

Entrée libre

"L'envie" / Le Désir photographique

L’envie fait partie des sept péchés capitaux. Dans mon travail sur l’intimité, elle est aussi similaire de l’idée de désir. Le désir est la recherche d’un objet que l’on imagine ou que l’on sait être source de satisfaction. Comment ne pas établir un parallèle avec la quête de l’image photographiée. A travers ces photographies il y a une idée de rendre par le biais de cette envie, hommage à la beauté de celle qui partage mon quotidien. Recherche de sa grâce, de sa fragilité, de ses imprécisions et de ses imperfections. Mise en parallèle par l’utilisation d’une photographie flottante, imprécise, non maîtrisée et non maîtrisable. Désir de capturer par touches successives des instants de vie à la manière d’un peintre qui tourne autour de son sujet. Sublimation par l’image de cet objet du désir. Ce désir est aussi accompagné de souffrance, d’un sentiment de manque. Le corps s’en trouve morcelé, la signalétique est tronquée. Ces images, tout comme le désir ou l’envie, semblent refuser la satisfaction, puisque à peine assouvie il s’empresse de renaître. Poursuivre ou fuir, craindre le malheur ou chercher la jouissance, c’est en réalité tout en un. La conscience se remplit et se trouble. Le désir tout comme l’acte photographique semble insatiable. A peine lui a ton donné satisfaction par une image qu’il renaît à la recherche d’une nouvelle image sensé lui procurer à nouveau et davantage de plaisir. Et comme ce qui est donné à voir ne peut pas rivaliser avec ce qui est imaginé, le sujet photographié s’offre de nouveau dans une nouvelle attente.

Michel EISENLOHR